Nouvel article

Retour aux nouvelles

Vacances-jeunes, pour que les starters puissent eux-aussi recharger les batteries !

Législation

Tu es jeune et tu veux quoi ? Un bon job, mais aussi des congés. Si tu as moins de 25 ans, tu as peut-être droit à des vacances-jeunes (supplémentaires). De cette façon, tu peux immédiatement commencer à rêver de vacances une fois ton premier salaire reçu !

Euh, vacances-jeunes ?

Il s’agit d’une disposition très spéciale pour les jeunes de moins de 25 ans qui viennent d’entamer leur premier emploi. Les personnes qui ont travaillé toute l’année ont donc droit à quatre semaines de vacances rémunérées au cours de l’année suivante. Si tu obtiens ton diplôme cette année et que tu commences à travailler la même année, tu n'auras droit qu'à un nombre limité de jours de vacances l'année prochaine. Tu peux compléter ces jours de vacances par des vacances-jeunes, de manière à quand même avoir tes quatre semaines de vacances.

Les jeunes ont droit aux vacances-jeunes – Konvert
Les vacances-jeunes veillent à ce que, en tant que starter, tu aies aussi droit à des vacances.

Quand as-tu droit à des vacances-jeunes ?

Tu dois avoir moins de 25 ans, avoir terminé tes études ou ta formation au cours de l’année d’exercice de vacances, et tu dois avoir travaillé au moins 1 mois en tant que travailleur salarié dans l’année au cours de laquelle tu as été diplômé (donc l'année d'exercice de vacances).

Lire aussi : As-tu aussi droit à des vacances en tant que starter ?

Es-tu bien payé quand tu prends des vacances-jeunes ?

Tu ne reçois pas de pécule de vacances, mais bien une allocation vacances-jeunes de l’ONEM. Cette allocation s’élève à 65 % de la rémunération brute pour le premier mois au cours duquel tu prends tes vacances-jeunes, plafonnée à 2 297,90 euros par mois.

En festival grâce aux vacances-jeunes – Konvert
Grâce aux vacances-jeunes, tu peux aussi prendre des congés en été.

Combien de jours peux-tu prendre ?

Les vacances-jeunes ne peuvent être prises que si tes vacances rémunérées « ordinaires » sont épuisées. Un exemple peut-être. Tu as été diplômé en juin 2018 et tu as commencé à travailler le 1er octobre 2018. Tu n’as travaillé que trois mois et as donc droit en 2019 à une semaine de vacances rémunérées. Au printemps 2019, un city-trip avec ton ou ta compagne était prévu, ce qui fait que tes jours de vacances officielles sont déjà épuisés. Si tu veux malgré tout prendre de nouvelles vacances en été, tu peux alors compléter cette unique semaine par des vacances-jeunes pour arriver à une période de vacances totale de quatre semaines.

Que dois-je faire si je veux prendre des vacances-jeunes ?

Discute avec ton employeur de la période au cours de laquelle tu veux prendre les vacances et introduis une demande via ce lien.

Bonne chance et ... bonnes vacances !

Un nouveau boulot ? Nous vous aidons à respecter votre délai de préavis

En cas de licenciement ou de démission, il faut généralement respecter un délai de préavis. La durée de ce dernier dépend de plusieurs facteurs.

En lire plus

Vacances-jeunes, pour que les starters puissent eux-aussi recharger les batteries !

Tu as < 25 ans ? Alors tu peux compléter tes jours de vacances légales par des vacances-jeunes, de manière à quand même avoir tes 4 semaines de vacances.

En lire plus

Comment les parents qui travaillent peuvent-ils passer des moments de qualité avec leurs enfants ? #congéparental

Vous avez besoin de consacrer plus de temps à vos enfants ? Optez pour un congé parental. Vous souhaitez quelques explications ? Lisez cet article sur notre blog.

En lire plus

Congé de maternité : ce que vous devez savoir sur le repos de maternité

Congé de maternité, repos d'accouchement, repos de maternité, congé parental... Des termes que l'on confond souvent ! Lisez ici tout ce que vous devez savoir concernant le congé auquel vous avez droit lorsque vous êtes enceinte.

En lire plus