Nouvel article

Retour aux nouvelles

Chef de chantier : tout ce que vous devez savoir concernant cette profession

Emplois

Le métier de chef de chantier est l'un des plus polyvalents du secteur de la construction. Il comporte de nombreuses tâches et suppose beaucoup de responsabilités. Ce job n'est donc pas fait pour tout le monde. Il requiert à la fois des connaissances, des compétences et une formation ciblée. Découvrez si vous répondez à ces critères ou ce que vous devez faire pour avoir une chance d'accéder un jour à cette fonction qui ne manque pas de défis.

werfleider, een veelzijdige job
Chef de chantier, une profession aux multiples facettes

En quoi consiste le métier de chef de chantier ?

Il est difficile de répondre à cette question. D'une part, parce que ce job comporte des tâches très variées et d'autre part, parce qu'il dépend aussi très fort du segment spécifique du secteur de la construction dans lequel il est exercé. On peut dire globalement qu'un chef de chantier est responsable de l'organisation et de la coordination du chantier, tant au niveau du matériel que du personnel et qu'il doit veiller à ce que le projet soit livré en temps voulu. C'est également lui qui est responsable de la qualité du travail livré. Il doit donc effectuer régulièrement des contrôles et des inspections. En cas de problème, c'est au chef de chantier de trouver une solution. Il doit également veiller à ce que les frais ne dépassent pas le budget convenu.

Un chef de chantier est responsable de l'organisation et de la coordination du chantier.

Quelles sont les compétences requises ?

Un chantier ne souffre aucune perte de temps. C'est la raison pour laquelle un chef de chantier doit être capable de réaliser un planning efficace. La rigueur et la précision constituent des exigences de base, sans oublier la flexibilité et la stabilité mentale afin de garder la tête froide dans les situations de stress et d'anticiper les problèmes. Cela suppose les soft skills nécessaires : le chef de chantier doit être capable de communiquer avec toutes les parties concernées. Il doit être doté d'un véritable esprit d'équipe qui lui permettra de s'entendre avec tout le monde et de motiver ses travailleurs. Mais si nécessaire, il ne doit pas non plus hésiter à taper sur les doigts sans toutefois offenser la personne.

Quelle est la formation requise ?

Un chef de chantier doit non seulement posséder toute une série de compétences mais également de vastes connaissances techniques. Un master en Génie Architectural ou en Sciences Industrielles orientation Construction peuvent par exemple préparer à cette fonction. Un baccalauréat constitue également une option. Notamment un baccalauréat professionnel en Construction ou en Architecture. Vu que ce type de formation constitue une préparation à un master et que les étudiants ne sont pas encore prêts à exercer la profession, un baccalauréat ne sera généralement pas suffisant pour accéder directement à la fonction de chef d'équipe. L'entreprise confiera tout d'abord au candidat chef de chantier un poste de chef d'équipe ou de contremaître, par exemple, pour qu'il puisse développer encore un peu ses compétences. Il pourra ainsi acquérir de l'expérience pour accéder par la suite à un poste de chef de chantier.

Combien gagne un chef de chantier ?

Un chef de chantier débutant gagne facilement 2.500 euros brut. Ce montant peut toutefois atteindre 4.000 euros au fur et à mesure qu'il acquiert de l'expérience et des connaissances spécifiques. Plusieurs éléments entrent en compte. Le salaire est proportionnel à l'importance des responsabilités et à l'ampleur des tâches. La taille de l'équipe et la complexité des chantiers interviennent également dans le calcul du salaire. Autre facteur très important : le segment dans lequel l'entreprise travaille. Les salaires seront généralement plus élevés dans des niches comme le HVAC, la construction des routes et les travaux ferroviaires que dans la construction de logements, par exemple. Outre le montant pécuniaire, un chef de chantier reçoit aussi généralement des titres-repas et des écochèques, un gsm et un ordinateur portable, une voiture de société et une assurance hospitalisation.

Vous correspondez au profil dressé ? Dans ce cas, n'hésitez pas à poser votre candidature, les entreprises cherchent désespérément des candidats appropriés. N'oubliez pas de mentionner votre expérience et votre formation. Et faites attention au langage et à l'orthographe : vous êtes censé avoir des aptitudes en matière de communication.

Pas assez de connaissances sur votre CV ? Ce n'est peut-être pas un problème.

Vous êtes enthousiaste à la lecture d'une offre d'emploi, mais vous craignez que ce job soit mission impossible en raison du manque de connaissances sur votre CV ? Deux bonnes nouvelles. Les diplômes sont de moins en moins pris en compte lors des entretiens d'embauche. Et deux : ces conseils vous permettront peut-être de mettre un pied dans la porte, même sans connaissances.

En lire plus

Voici comment faire une première bonne impression à votre recruteur

L'entretien avec votre recruteur constitue la première grande étape vers un emploi. C'est à ce moment-là que vous semez les graines d'un job génial ou d'une carrière florissante. La première impression est importante. Il permet au recruteur de savoir à qui il a affaire et d'évaluer avec précision le type d'emploi qui vous conviendra parfaitement.

En lire plus

Les quatre avantages d'un bon contact avec votre recruteur

Votre recruteur est votre assistant, votre coach. Il/elle connaît le marché, vous montre la voie à suivre et vous donne un petit coup de pouce pour obtenir le job. Votre recruteur fait la passe décisive et c'est vous qui marquez le but !

En lire plus

Les meilleures réponses aux questions embarrassantes posées durant les entretiens d'embauche

Lors d'un entretien d'embauche, vous voulez être perçu(e) comme une personne aimable, intelligente, enthousiaste et qui a de la répartie. De préférence pas trop nerveuse non plus, ce qui n'est pas simple lorsqu'on se trouve en terrain inconnu et qu'on est bombardé de questions. Inspirez profondément et réfléchissez à l'avance aux éventuelles réponses. Car chaque entretien d'embauche est différent, sans toutefois l'être réellement.

En lire plus