Nouvel article

Retour aux nouvelles

Vacances-jeunes, pour que les starters puissent eux-aussi recharger les batteries !

Législation

Tu es jeune et tu veux quoi ? Un bon job, mais aussi des congés. Si tu as moins de 25 ans, tu as peut-être droit à des vacances-jeunes (supplémentaires). De cette façon, tu peux immédiatement commencer à rêver de vacances une fois ton premier salaire reçu !

Euh, vacances-jeunes ?

Il s’agit d’une disposition très spéciale pour les jeunes de moins de 25 ans qui viennent d’entamer leur premier emploi. Les personnes qui ont travaillé toute l’année ont donc droit à quatre semaines de vacances rémunérées au cours de l’année suivante. Si tu obtiens ton diplôme cette année et que tu commences à travailler la même année, tu n'auras droit qu'à un nombre limité de jours de vacances l'année prochaine. Tu peux compléter ces jours de vacances par des vacances-jeunes, de manière à quand même avoir tes quatre semaines de vacances.

Les jeunes ont droit aux vacances-jeunes – Konvert
Les vacances-jeunes veillent à ce que, en tant que starter, tu aies aussi droit à des vacances.

Quand as-tu droit à des vacances-jeunes ?

Tu dois avoir moins de 25 ans, avoir terminé tes études ou ta formation au cours de l’année d’exercice de vacances, et tu dois avoir travaillé au moins 1 mois en tant que travailleur salarié dans l’année au cours de laquelle tu as été diplômé (donc l'année d'exercice de vacances).

Lire aussi : As-tu aussi droit à des vacances en tant que starter ?

Es-tu bien payé quand tu prends des vacances-jeunes ?

Tu ne reçois pas de pécule de vacances, mais bien une allocation vacances-jeunes de l’ONEM. Cette allocation s’élève à 65 % de la rémunération brute pour le premier mois au cours duquel tu prends tes vacances-jeunes, plafonnée à 2 297,90 euros par mois.

En festival grâce aux vacances-jeunes – Konvert
Grâce aux vacances-jeunes, tu peux aussi prendre des congés en été.

Combien de jours peux-tu prendre ?

Les vacances-jeunes ne peuvent être prises que si tes vacances rémunérées « ordinaires » sont épuisées. Un exemple peut-être. Tu as été diplômé en juin 2018 et tu as commencé à travailler le 1er octobre 2018. Tu n’as travaillé que trois mois et as donc droit en 2019 à une semaine de vacances rémunérées. Au printemps 2019, un city-trip avec ton ou ta compagne était prévu, ce qui fait que tes jours de vacances officielles sont déjà épuisés. Si tu veux malgré tout prendre de nouvelles vacances en été, tu peux alors compléter cette unique semaine par des vacances-jeunes pour arriver à une période de vacances totale de quatre semaines.

Que dois-je faire si je veux prendre des vacances-jeunes ?

Discute avec ton employeur de la période au cours de laquelle tu veux prendre les vacances et introduis une demande via ce lien.

Bonne chance et ... bonnes vacances !

Pas assez de connaissances sur votre CV ? Ce n'est peut-être pas un problème.

Vous êtes enthousiaste à la lecture d'une offre d'emploi, mais vous craignez que ce job soit mission impossible en raison du manque de connaissances sur votre CV ? Deux bonnes nouvelles. Les diplômes sont de moins en moins pris en compte lors des entretiens d'embauche. Et deux : ces conseils vous permettront peut-être de mettre un pied dans la porte, même sans connaissances.

En lire plus

Voici comment faire une première bonne impression à votre recruteur

L'entretien avec votre recruteur constitue la première grande étape vers un emploi. C'est à ce moment-là que vous semez les graines d'un job génial ou d'une carrière florissante. La première impression est importante. Il permet au recruteur de savoir à qui il a affaire et d'évaluer avec précision le type d'emploi qui vous conviendra parfaitement.

En lire plus

Les quatre avantages d'un bon contact avec votre recruteur

Votre recruteur est votre assistant, votre coach. Il/elle connaît le marché, vous montre la voie à suivre et vous donne un petit coup de pouce pour obtenir le job. Votre recruteur fait la passe décisive et c'est vous qui marquez le but !

En lire plus

Les meilleures réponses aux questions embarrassantes posées durant les entretiens d'embauche

Lors d'un entretien d'embauche, vous voulez être perçu(e) comme une personne aimable, intelligente, enthousiaste et qui a de la répartie. De préférence pas trop nerveuse non plus, ce qui n'est pas simple lorsqu'on se trouve en terrain inconnu et qu'on est bombardé de questions. Inspirez profondément et réfléchissez à l'avance aux éventuelles réponses. Car chaque entretien d'embauche est différent, sans toutefois l'être réellement.

En lire plus