Nouvel article

Retour aux nouvelles

Un job proche de son domicile rend plus heureux

Travail / Privé
De nombreux travailleurs perdent chaque jour beaucoup de temps en navettes. Le trajet du domicile au lieu de travail prend beaucoup de temps, mais il est aussi mauvais pour la santé. Raison suffisante pour que le bureau d’études de marché iVOX mène une enquête sur les effets des navettes quotidiennes. Sa conclusion ? Travailler près de chez soi rend plus heureux.

L’étude
 
En 2016, iVOX a demandé à pas moins de 1000 Flamands de remplir un questionnaire. Toutes ces personnes avaient un job dans différents secteurs. Les questions portaient sur tout ce qui a trait au travail, mais surtout sur les navettes. Elles ont ensuite dû répondre à des questions sur leur satisfaction générale. Toutes les réponses ont été collectées et soigneusement étudiées. En 2017, iVOX a livré les résultats de cette étude en donnant comme réponse à la question « travaillez-vous près de chez vous ? » : Si oui, alors vous êtes plus heureux. Les personnes qui devaient faire de longs trajets pour se rendre à leur travail étaient moins heureuses au travail et moins heureuses dans leur vie privée.
 
En quoi le fait de faire les navettes influence-t-il votre vie ?
 
Faire la navette a beaucoup plus d’influence que ce que vous pourriez penser. Les travailleurs qui effectuent de longs trajets expliquent qu’ils ont plus de difficultés à concilier leur vie professionnelle et leur vie privée. Cela va même plus loin : 32,7 % seulement des navetteurs arrivent à trouver cet équilibre. Il en va autrement pour les personnes qui travaillent près de leur domicile. 80,2 % de ces personnes parviennent à maintenir l’équilibre entre travail et vie privée. Quand les navettes sont longues, les gens sont insatisfaits. Ainsi 27 % des navetteurs estiment qu’ils manquent de contrôle sur leur propre vie. Pas moins de 39 % profitent trop peu de la vie et 43 % font trop peu d’exercice. Habiter loin de son travail a donc une influence sur la santé mentale et physique.
 
Quel est le nombre de navetteurs ?
 
Le nombre de navetteurs flamands est incroyablement élevé. Pas moins de 3 travailleurs sur 4 indiquent qu’ils aimeraient travailler plus près de chez eux. 28,3 % ont quotidiennement des temps de trajet de 30 minutes à une heure. Plus la durée du trajet est importante, plus l’insatisfaction est grande. C’est inquiétant, car pas moins de 27,9 % des travailleurs font des trajets quotidiens de plus d’une heure, parfois même jusqu’à 3 heures. La majeure partie de ce groupe est donc toujours ouverte à d’autres offres d’emploi. 
 
Lutter contre les temps de trajet importants
 
Il est clair que des temps de trajet importants sont particulièrement dommageables pour les travailleurs belges. Comment peut-on agir ? De plus en plus de pays instaurent le télétravail. Même passer une seule journée à la maison, c’est plus de repos et de bonheur. Malheureusement, cette façon de travailler n’est pas courante en Belgique, mais on peut espérer que, suite à ces données, des changements se mettent en place.

Sans emploi ? Demandez alors votre allocation de chômage le plus tôt possible.

Vous avez perdu votre emploi ? Konvert vous vient alors en aide. Mais demandez aussi le plus vite possible votre allocation de chômage !

En lire plus

Congé de maternité : ce que vous devez savoir sur le repos de maternité

Congé de maternité, repos d'accouchement, repos de maternité, congé parental... Des termes que l'on confond souvent ! Lisez ici tout ce que vous devez savoir concernant le congé auquel vous avez droit lorsque vous êtes enceinte.

En lire plus

Congés : plus de vingt jours de vacances par an

Les collaborateurs à temps plein ont droit à quatre semaines de vacances par an. Mais il existe encore beaucoup d'autres types de congés. Nous les avons récapitulés pour vous.

En lire plus

Vacances-jeunes, pour que les starters puissent eux-aussi recharger les batteries !

Tu as < 25 ans ? Alors tu peux compléter tes jours de vacances légales par des vacances-jeunes, de manière à quand même avoir tes 4 semaines de vacances.

En lire plus