Nouvel article

Retour aux nouvelles

Les cinq types de patrons : lequel voulez-vous ?

Emplois
La satisfaction au travail dépend en grande partie de votre patron. Il est important de bien s'entendre avec lui ou elle, mais il est tout aussi important qu'il ou elle sache diriger. Selon la psychologue du travail Sandi Mann, il existe cinq types de patrons, chacun avec ses qualités et ses défauts. Quel type de patron préféreriez-vous avoir ? 

1. Le patron absent 
 
Ce patron a pleine confiance en ses travailleurs. Il laisse tout le monde faire ce que bon lui semble et on ne le voit presque jamais sur le lieu de travail. Il est peut-être là, mais reste enfermé toute la journée dans une petite pièce. L'avantage, c'est que vous êtes libre de faire comme bon vous semble. Personne ne surveille ce que vous faites, il y a donc moins de stress. Tout est tranquille jusqu'à ce qu'un problème se pose. À ce moment-là, il serait bon que votre patron prenne les choses en main, mais ce type de patron ne le fait pas vite. 

2. Le charismatique 
 
Vous connaissez bien ce type : c'est le patron toujours joyeux, toujours avec le sourire aux lèvres, qui met toujours tout le monde de son côté. Pour ce patron, communiquer coule de source, vous savez donc toujours ce qu'il attend de vous. L'inconvénient, c'est que le patron charismatique est souvent convaincu que ses idées sont les meilleures. Il possède sa propre vision des choses, et les travailleurs n'ont qu'à s'y conformer. 
 
3. Le consultant 
 
C'est le patron dont beaucoup rêvent. Le consultant croit en la collaboration. C'est pourquoi il sollicite souvent votre avis et cherche à créer un environnement de travail où tout le monde est content. Il a généralement pleine confiance en son personnel. Il sait pourquoi il vous a engagé : votre talent ! Il sait donc que vous faites de votre mieux pour lui, et fait de son mieux pour vous. Question collaboration, on ne peut pas rêver mieux. 
 
4. Le dictateur 
 
Malheureusement, tous les patrons ne croient pas en l'idée de collaboration. Le dictateur a une vision très claire de la façon dont doivent se dérouler les choses. Vous dépassez les attentes ? Il vous récompense d'un bonus ; dans le cas contraire, gare aux sanctions. Ne vous attendez pas non plus à recevoir beaucoup de compliments de ce patron, et restez donc droit dans vos bottes. Tant que vous permettez au dictateur d'engranger plus de bénéfices, vous apprécierez travailler pour lui. 
 
5. Le bureaucrate 
 
Vous recherchez de la structure, de la régularité et de la clarté ? Dans ce cas, le bureaucrate est le patron idéal pour vous. Pour ce patron, il importe que tout se déroule selon les règles. Aussi aime-t-il travailler avec des schémas, des tableaux synoptiques et des plannings. Tout le monde sait ainsi à quoi s'en tenir et tout se déroule de manière fluide. Le bureaucrate est donc aussi extrêmement fiable, car on sait toujours ce qu'il attend des autres. Le seul inconvénient de ce patron, c'est qu'il n'est pas le plus inspirant.
 

Comment mettre vos soft skills en avant dans votre CV et votre lettre de motivation

Pour bon nombre de personnes, un CV concerne surtout des faits concrets. Vous y énumérez toutes vos formations, vos diplômes et votre expérience professionnelle. Vous indiquez ainsi que vous possédez les connaissances et l’expérience nécessaires, mais vous avez bien plus à offrir !

En lire plus

Le bon job est un jeu d’enfants

Votre personnalité vous montre quels emplois vous conviennent. Une analyse des talents de base donne un aperçu de votre situation professionnelle, utile pour votre choix d'études ou de carrière.

En lire plus

Les bases de votre CV sont-elles au point ?

Quand on recherche un nouvel emploi, on entend souvent dire que son CV doit attirer l’attention. De nombreux candidats se lancent dès lors avec enthousiasme dans des programmes de design afin de créer un CV unique.

En lire plus

La bonne attitude à adopter pour réussir son entretien d’embauche

Un geste en dit parfois plus long qu’un millier de mots. C’est valable aussi lors d’un entretien d’embauche ; il est donc important de veiller à votre langage corporel. Les recruteurs surveillent d’ailleurs votre attitude, même inconsciemment. Tenez compte de ces conseils et votre langage corporel sera toujours parfait lors d’un entretien.

En lire plus