Nouvel article

Retour aux nouvelles

Comment mettre vos soft skills en avant dans votre CV et votre lettre de motivation

Postuler

Pour bon nombre de personnes, un CV concerne surtout des faits concrets. Vous y énumérez toutes vos formations, vos diplômes et votre expérience professionnelle. Vous indiquez ainsi que vous possédez les connaissances et l’expérience nécessaires, mais vous avez bien plus à offrir ! Les aptitudes que l’on appelle « soft skills » sont importantes pour n’importe quel job. Il s’agit de qualités qui ne sont pas aussi concrètes. Par exemple une bonne connaissance des gens, la capacité à réfléchir de manière critique et la capacité à toujours respecter les délais. Ce sont ces « skills » qui vous permettront de vous démarquer parmi les centaines de lettres de candidature. Faites-en donc bon usage ! Il suffit de se poser cette question : comment faire ressortir vos soft skills sur votre CV et votre lettre de motivation ? Car il est difficile de les prouver.

Déterminer les compétences non techniques commence par une bonne autoréflexion. - Konvert
Déterminer les compétences non techniques commence par une bonne autoréflexion.

Présenter ses soft skills

Vous souhaitez présenter vos soft skills sur votre CV ou votre lettre de motivation ? Alors il est important de les rendre concrets. Pour ce faire, séparez-les en 3 volets :

  • comment avez-vous développé ces soft skills,
  • comment les avez-vous mis en pratique
  • et quel a été l’effet produit ?

Dans votre CV, vous devez rester concis ; ne décrivez donc que les soft skills qui sont clairement pertinents pour l’emploi que vous visez. Décrivez-les point par point tout en restant clair et concis. Dans la lettre de motivation, vous avez plus de liberté pour vous étendre. Vous pouvez par exemple parler d’un cas survenu dans votre emploi précédent. Expliquez comment vous avez utilisé vos soft skills par le passé pour obtenir un bon résultat. Le recruteur aura ainsi directement une image concrète de toutes les qualités que vous possédez.

Vous doutez encore ?

Il peut être difficile de définir quels soft skills vous possédez. Vous n’avez pas reçu de diplôme ad hoc. Il faut donc commencer par un profond travail de réflexion sur soi-même. Regardez-vous de manière critique : quels sont vos qualités et vos points faibles ? Il est généralement plus facile de reconnaître ses points faibles, car ce sont eux qui nous embêtent le plus.

Mais examinez aussi tout ce qui va bien : êtes-vous fait pour le travail d’équipe ? Ou vous acceptez sans difficulté d’être flexible ? Ce sont là des soft skills qu’un employeur apprécie. Si vous ne savez pas très bien les définir, vous pouvez demander de l’aide. Demandez à des collègues, anciens ou actuels, de vous faire quelques suggestions. Ils vous voient chaque jour au travail, et savent donc mieux que personne quelles sont vos qualités. Ils pourront peut-être vous donner des exemples concrets que vous pourrez citer lors de l’entretien d’embauche. N’ayez pas peur de poser des questions !

Pas assez de connaissances sur votre CV ? Ce n'est peut-être pas un problème.

Vous êtes enthousiaste à la lecture d'une offre d'emploi, mais vous craignez que ce job soit mission impossible en raison du manque de connaissances sur votre CV ? Deux bonnes nouvelles. Les diplômes sont de moins en moins pris en compte lors des entretiens d'embauche. Et deux : ces conseils vous permettront peut-être de mettre un pied dans la porte, même sans connaissances.

En lire plus

Voici comment faire une première bonne impression à votre recruteur

L'entretien avec votre recruteur constitue la première grande étape vers un emploi. C'est à ce moment-là que vous semez les graines d'un job génial ou d'une carrière florissante. La première impression est importante. Il permet au recruteur de savoir à qui il a affaire et d'évaluer avec précision le type d'emploi qui vous conviendra parfaitement.

En lire plus

Les quatre avantages d'un bon contact avec votre recruteur

Votre recruteur est votre assistant, votre coach. Il/elle connaît le marché, vous montre la voie à suivre et vous donne un petit coup de pouce pour obtenir le job. Votre recruteur fait la passe décisive et c'est vous qui marquez le but !

En lire plus

Les meilleures réponses aux questions embarrassantes posées durant les entretiens d'embauche

Lors d'un entretien d'embauche, vous voulez être perçu(e) comme une personne aimable, intelligente, enthousiaste et qui a de la répartie. De préférence pas trop nerveuse non plus, ce qui n'est pas simple lorsqu'on se trouve en terrain inconnu et qu'on est bombardé de questions. Inspirez profondément et réfléchissez à l'avance aux éventuelles réponses. Car chaque entretien d'embauche est différent, sans toutefois l'être réellement.

En lire plus