Nouvel article

Retour aux nouvelles

Comment faire bonne impression lors de votre entretien d'embauche ?

Postuler

En général, les gens n'arrivent pas à leur entretien d'embauche avec le torse bombé mais plutôt avec les jambes flageolantes. C'est votre cas aussi ? Ce n'est pas grave, le stress sain aide à garder la tête froide. Veillez simplement à ne pas vous crisper car vous dégageriez alors un manque d'assurance, ce qu'il faut éviter à tout prix. Une nervosité excessive est d'ailleurs totalement inutile. Une excellente préparation et un enthousiasme sincère suffiront généralement à laisser une première bonne impression. Vous n'avez que 90 secondes environ pour faire jaillir cette petite étincelle ...

jobinterview in coronatijd
Autre chose pour l'instant

Accordez-vous un peu de temps

Vous attendez peut-être cette opportunité depuis longtemps. Et bien sûr, cela génère automatiquement un certain stress. Veillez dès lors à partir bien à l'heure afin de pouvoir vous calmer lorsque vous serez arrivé(e) sur place. Vous voulez donner l'impression que vous êtes une personne calme et organisée. Imprégnez-vous de l'ambiance et cherchez un thème auquel vous pourrez vous raccrocher et que vous pourrez aborder pour briser la glace ou tout simplement pour bavarder. Cela facilitera la conversation.

Mettez vos futurs collègues dans votre poche

De la réceptionniste aux personnes que vous avez croisées dans l'escalier, toutes sont susceptibles de devenir vos collègues dans le meilleur des cas. Montrez-vous dès lors sous votre meilleur jour. Les gens aiment échanger leurs impressions. Cette image arrivera peut-être jusqu'à la personne qui doit vous recruter. Vous n'avez donc pas envie que l'on garde de vous le souvenir du visiteur antipathique qui a ignoré tout le monde.

C'est votre chance

A vous de saisir votre chance lorsqu'elle se présente. Montrez-vous tel que vous êtes, saluez d'une poignée de main ferme, établissez un contact oculaire ... bref, soyez sûr(e) de vous. Pensez aux 90 secondes : un employeur se forge rapidement une opinion. Ce n'est donc pas le moment de vous replier sur vous-même.Faites en sorte que vos paroles et vos actes dégagent de l'enthousiasme. Veillez également à ce que votre tenue vestimentaire réponde aux attentes. Faut-il porter une cravate ou pas ? Le site internet et la manière dont l'entreprise communique révèlent bien souvent le style de cette dernière. Adoptez ce dernier.

Veillez à bien vous préparer

Après la première prise de connaissance, vous devrez pouvoir vous reposer sur une préparation approfondie. Effectuez des recherches afin de bien cerner les activités de l'entreprise auprès de laquelle vous postulez. C'est le minimum. Sachez également que certaines questions reviennent régulièrement. Pourquoi entrez-vous en ligne de compte pour ce job ? En quoi êtes-vous meilleur(e) que les autres candidats ? Vous devrez déjà avoir préparé votre réponse à cette question. Exercez-vous à l'avance afin de formuler vos phrases et vos pensées de manière naturelle et structurée sans que votre discours paraisse artificiel ou forcé. Vous n'êtes pas le chien de Pavlov.

Soyez concret

En fonction du job pour lequel vous postulez, vous aurez besoin de certaines compétences. Vous pourrez bien souvent évaluer vous-même quelles sont ces compétences. Réfléchissez au préalable à des exemples éloquents. Au cours de l'entretien, l'employeur va très probablement tenter de savoir dans quelle mesure vous disposez de ces compétences spécifiques. Si vous parvenez à illustrer la réponse à une question qui vise à sonder vos compétences en citant des exemples du passé qui démontrent que vous avez une bonne résistance au stress comme vous le prétendez, vos paroles auront plus de poids.

Remerciez l'employeur

Tout comme vous, l'employeur a consacré du temps à cet entretien. Remerciez-le pour cela. Il serait impardonnable de gâcher au dernier moment la bonne impression que vous avez faite en prenant congé de votre interlocuteur de manière maladroite. Une dernière impression va rester imprégnée dans les esprits comme un parfum. Ne l'oubliez pas.

Belgique : malgré la crise sanitaire, la Flandre occidentale renoue avec l’emploi

Si la Belgique a subi la crise économique comme tout le monde, la Flandre occidentale s’en sort mieux que les autres. Après avoir passé péniblement les 5 % en 2020, le taux de chômage est en chute libre en 2021.

En lire plus

Tout ce que vous voulez savoir sur la profession de chef de projet

Les tâches du chef de projet sont multiples et même encore un peu plus nombreuses que celles du chef de chantier. Avant que nous vous expliquions la différence entre ces deux métiers, vous devez savoir qu'il faut une grande force de caractère pour assumer cette fonction : tous les regards seront tournés vers vous lorsqu'il y aura des décisions à prendre ou en cas de problème. Ces défis sont bien entendu compensés par un salaire attractif.

En lire plus

Chef de chantier : tout ce que vous devez savoir concernant cette profession

Le métier de chef de chantier est l'un des plus polyvalents du secteur de la construction. Il comporte de nombreuses tâches et suppose beaucoup de responsabilités. Ce job n'est donc pas fait pour tout le monde. Il requiert à la fois des connaissances, des compétences et une formation ciblée. Découvrez si vous répondez à ces critères ou ce que vous devez faire pour avoir une chance d'accéder un jour à cette fonction qui ne manque pas de défis.

En lire plus

Tout ce que vous voulez savoir concernant le métier de maçon

Vous voulez gagner votre vie en travaillant comme maçon ? Ce n'est pas une mauvaise idée. C'est l'un des nombreux métiers en pénurie dans le secteur de la construction. Trouver un emploi ne devrait donc pas être trop difficile, même si vous ne possédez pas de diplôme. De plus, ce métier ne paie pas mal surtout si vous vous spécialisez ou si vous obtenez une promotion, par exemple, au poste de contremaître. Il s'agit donc d'une option intéressante mais possédez-vous le profil adéquat pour exercer ce type de travail ? Lisez ce qui suit.

En lire plus