Nouvel article

Retour aux nouvelles

5 soft skills qui offrent une plus-value absolue

Travail / Privé

Un diplôme adéquat, les compétences nécessaires et les aptitudes appropriées : des atouts toujours importants lorsqu'on postule à un emploi. De nos jours, ils ne sont toutefois plus aussi déterminants dans la recherche d'un emploi. L'attribution du job à votre concurrent plutôt qu'à vous (ou l'inverse) s'explique de plus en plus souvent par les soft skills. Soft quoi ? Dans cet article, nous allons vous dire tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

C'est du travail d'équipe que naît le travail parfait

Les soft skills, c'est quoi ?

Les soft skills sont le contraire des hard skills. Les hard skills constituent des compétences quantifiables et techniques comme la comptabilité, la programmation ou la traduction. Les connaissances professionnelles font également partie de ces compétences comme par exemple, l'utilisation de InDesign ou la connaissance du corps humain. Il s'agit de compétences qui s'acquièrent. Les soft skills constituent quant à elles des compétences sociales ou personnelles qui relèvent moins du domaine de l'apprentissage. Elles font partie de votre personnalité. Ce qui est en fin de compte important, c'est que les soft skills et les hard skills se complètent. C'est cela qui fera de vous le candidat idéal pour le job !

Les softs skills les plus importantes aux yeux des recruteurs

1. La créativité

La créativité est très importante, quel que ce soit l'environnement de travail. Vous n'avez pas besoin d'être styliste ou concepteur graphique pour être créatif. Les grutiers, les magasiniers et les employé(e)s de magasin peuvent très bien faire preuve de créativité. Tout problème à résoudre nécessite en effet un brin de créativité.

2. La force de persuasion

Vous avez une bonne idée ? Mais vous n'arrivez pas à rallier les autres à votre cause ? Dans ce cas, votre idée n'aura pas beaucoup de valeur. Une bonne dose de force de persuasion peut donner un sérieux coup de pouce à votre carrière mais aussi à l'entreprise. Une soft skill intéressante pour tout le monde.

3. La collaboration

Par définition, travailler est pratiquement synonyme de 'collaborer'. A plusieurs, on réalise plus de choses que si on est seul. Une soft skill souvent sous-estimée jusqu'à ce que des problèmes surviennent. "C'est du travail d'équipe que naît le travail parfait" : une citation un peu édulcorée mais qui ne trahit toutefois pas la réalité.

4. La faculté d'adaptation

Dans un monde en constante évolution, mieux vaut trouver sa place rapidement. Toute description de tâches va immanquablement changer au cours d'une carrière. Tout le monde ne possède pas la même capacité à affronter ce type de changement. Votre faculté d'adaptation est une véritable soft skill et un atout.

5. L'intelligence émotionnelle

L'intelligence émotionnelle n'a absolument rien à voir avec le QI. Elle désigne la capacité d'éprouver de l'empathie, les aptitudes sociales et la connaissance de soi. Les personnes dotées d'une grande intelligence émotionnelle travailleront plus facilement en équipe et noueront plus vite des contacts avec leurs collègues.

Les soft skills : un atout pour l'avenir

Former pour les compétences, recruter pour l'attitude. Une boutade souvent entendue. Elle signifie littéralement que les hard skills s'aquièrent mais pas les soft skills. Nous ne sommes pas tout à fait d'accord. Une bonne attitude de base est bien entendu indispensable. Mais vous pouvez néanmoins travailler sur vos soft skills. Manifester de la compréhension envers les autres et se placer dans l'environnement des collègues, des clients, des fournisseurs, ... C'est important pour quiconque souhaite une collaboration efficace.

Dans le futur, les entreprises vont de plus en plus recruter leurs collaborateurs sur base des ces softs skills. Allez-vous vous intégrer dans l'équipe ? Quelle est votre perspective en tant que nouveau collaborateur de l'entreprise ?

Disposez-vous des soft skills nécessaires que tout employeur recherche ? Allez-vous vous intégrer parfaitement dans n'importe quelle équipe ? Si tel est le cas, un avenir merveilleux s'offre à vous.

Pas assez de connaissances sur votre CV ? Ce n'est peut-être pas un problème.

Vous êtes enthousiaste à la lecture d'une offre d'emploi, mais vous craignez que ce job soit mission impossible en raison du manque de connaissances sur votre CV ? Deux bonnes nouvelles. Les diplômes sont de moins en moins pris en compte lors des entretiens d'embauche. Et deux : ces conseils vous permettront peut-être de mettre un pied dans la porte, même sans connaissances.

En lire plus

Voici comment faire une première bonne impression à votre recruteur

L'entretien avec votre recruteur constitue la première grande étape vers un emploi. C'est à ce moment-là que vous semez les graines d'un job génial ou d'une carrière florissante. La première impression est importante. Il permet au recruteur de savoir à qui il a affaire et d'évaluer avec précision le type d'emploi qui vous conviendra parfaitement.

En lire plus

Les quatre avantages d'un bon contact avec votre recruteur

Votre recruteur est votre assistant, votre coach. Il/elle connaît le marché, vous montre la voie à suivre et vous donne un petit coup de pouce pour obtenir le job. Votre recruteur fait la passe décisive et c'est vous qui marquez le but !

En lire plus

Les meilleures réponses aux questions embarrassantes posées durant les entretiens d'embauche

Lors d'un entretien d'embauche, vous voulez être perçu(e) comme une personne aimable, intelligente, enthousiaste et qui a de la répartie. De préférence pas trop nerveuse non plus, ce qui n'est pas simple lorsqu'on se trouve en terrain inconnu et qu'on est bombardé de questions. Inspirez profondément et réfléchissez à l'avance aux éventuelles réponses. Car chaque entretien d'embauche est différent, sans toutefois l'être réellement.

En lire plus