Nouvel article

Retour aux nouvelles

Vous possédez de bonnes connaissances linguistiques ? Voici comment les décrire sur votre C.V. !

Postuler
Votre C.V. est le premier aperçu qu'un recruteur aura de vous. C'est pourquoi il est important d'y indiquer toutes vos qualités, toutes vos compétences. Certains éléments sont faciles à mentionner sur un C.V., comme les expériences professionnelles ou les formations suivies. Pour d'autres, c'est un peu plus complexe, comme dans le cas des connaissances linguistiques. De nombreux employeurs sont intéressés par les candidats capables de parler une autre langue, mais comment l'indiquer sur votre C.V. ? 

Divisez votre C.V. 
 
Un C.V. divisé en plusieurs parties est toujours plus clair et plus lisible. Prévoyez donc une rubrique pour vos études, une pour vos expériences professionnelles et une pour vos compétences. C'est souvent grâce à ses compétences qu'un candidat se distingue, n'hésitez donc pas à vous y attarder. En principe, il convient d'indiquer ici tout ce qui ne relève pas des rubriques « formations » et « expériences professionnelles ». Vous pouvez sans problème y inclure des cours, un permis de conduire ou la connaissance d'un certain logiciel. 
 
C'est aussi l'endroit où vous pouvez décrire vos compétences linguistiques. Il n'est pas uniquement pertinent de mentionner la maîtrise d'une langue étrangère en cas de candidature auprès d'une entreprise internationale ; de plus en plus d'employeurs recherchent des travailleurs sachant parler le néerlandais, l'espagnol, l'anglais ou l'allemand. Il vaut donc toujours la peine de préciser vos compétences linguistiques sur votre C.V. ! 
 
Quel est votre niveau ? 
 
Il est toujours judicieux de préciser votre niveau pour chaque langue étrangère. Celui-ci donne une bonne indication du type de tâches que vous êtes capable de réaliser. De manière générale, on distingue les niveaux suivants : 
 
  • Moyen
  • Satisfaisant
  • Bon
  • Courant
  • Langue maternelle
 
Votre langue maternelle est celle que vous avez acquise dès l'enfance, dans votre foyer. Vous parlez d'autres langues avec aisance et sans faire de fautes ? Indiquez dans ce cas un niveau « bon » ou « courant ». 
 
Lire, écrire et parler 
 
Il existe diverses compétences en langues étrangères. Il se peut par exemple que vous n'ayez aucune difficulté à lire l'espagnol, mais que vous ne le parliez pas couramment. C'est pourquoi il est conseillé de préciser votre niveau dans chaque compétence : lire, écrire et parler. Il s'agit de compétences tout à fait distinctes, et votre nouvel employeur potentiel saura ainsi à quelle fonction vous affecter. 
 
Par exemple, savoir parler une langue étrangère est très utile lorsqu'on doit entretenir des contacts avec des clients ou des collègues à l'étranger. Vous êtes bon en rédaction ? Vous pourrez alors établir des rapports et des comptes rendus dans cette langue étrangère, ou écrire des courriels à des partenaires à l'étranger. Si savoir lire une langue étrangère n'a rien de très impressionnant, cette compétence aussi peut s'avérer très utile. Votre patron saura qu'il peut compter sur vous pour traiter des informations données dans une langue étrangère. Ce qui vous donnera une petite longueur d'avance sur les autres candidats !
 

Belgique : malgré la crise sanitaire, la Flandre occidentale renoue avec l’emploi

Si la Belgique a subi la crise économique comme tout le monde, la Flandre occidentale s’en sort mieux que les autres. Après avoir passé péniblement les 5 % en 2020, le taux de chômage est en chute libre en 2021.

En lire plus

Tout ce que vous voulez savoir sur la profession de chef de projet

Les tâches du chef de projet sont multiples et même encore un peu plus nombreuses que celles du chef de chantier. Avant que nous vous expliquions la différence entre ces deux métiers, vous devez savoir qu'il faut une grande force de caractère pour assumer cette fonction : tous les regards seront tournés vers vous lorsqu'il y aura des décisions à prendre ou en cas de problème. Ces défis sont bien entendu compensés par un salaire attractif.

En lire plus

Chef de chantier : tout ce que vous devez savoir concernant cette profession

Le métier de chef de chantier est l'un des plus polyvalents du secteur de la construction. Il comporte de nombreuses tâches et suppose beaucoup de responsabilités. Ce job n'est donc pas fait pour tout le monde. Il requiert à la fois des connaissances, des compétences et une formation ciblée. Découvrez si vous répondez à ces critères ou ce que vous devez faire pour avoir une chance d'accéder un jour à cette fonction qui ne manque pas de défis.

En lire plus

Tout ce que vous voulez savoir concernant le métier de maçon

Vous voulez gagner votre vie en travaillant comme maçon ? Ce n'est pas une mauvaise idée. C'est l'un des nombreux métiers en pénurie dans le secteur de la construction. Trouver un emploi ne devrait donc pas être trop difficile, même si vous ne possédez pas de diplôme. De plus, ce métier ne paie pas mal surtout si vous vous spécialisez ou si vous obtenez une promotion, par exemple, au poste de contremaître. Il s'agit donc d'une option intéressante mais possédez-vous le profil adéquat pour exercer ce type de travail ? Lisez ce qui suit.

En lire plus