Nouvel article

Retour aux nouvelles

Vous possédez de bonnes connaissances linguistiques ? Voici comment les décrire sur votre C.V. !

Postuler
Votre C.V. est le premier aperçu qu'un recruteur aura de vous. C'est pourquoi il est important d'y indiquer toutes vos qualités, toutes vos compétences. Certains éléments sont faciles à mentionner sur un C.V., comme les expériences professionnelles ou les formations suivies. Pour d'autres, c'est un peu plus complexe, comme dans le cas des connaissances linguistiques. De nombreux employeurs sont intéressés par les candidats capables de parler une autre langue, mais comment l'indiquer sur votre C.V. ? 

Divisez votre C.V. 
 
Un C.V. divisé en plusieurs parties est toujours plus clair et plus lisible. Prévoyez donc une rubrique pour vos études, une pour vos expériences professionnelles et une pour vos compétences. C'est souvent grâce à ses compétences qu'un candidat se distingue, n'hésitez donc pas à vous y attarder. En principe, il convient d'indiquer ici tout ce qui ne relève pas des rubriques « formations » et « expériences professionnelles ». Vous pouvez sans problème y inclure des cours, un permis de conduire ou la connaissance d'un certain logiciel. 
 
C'est aussi l'endroit où vous pouvez décrire vos compétences linguistiques. Il n'est pas uniquement pertinent de mentionner la maîtrise d'une langue étrangère en cas de candidature auprès d'une entreprise internationale ; de plus en plus d'employeurs recherchent des travailleurs sachant parler le néerlandais, l'espagnol, l'anglais ou l'allemand. Il vaut donc toujours la peine de préciser vos compétences linguistiques sur votre C.V. ! 
 
Quel est votre niveau ? 
 
Il est toujours judicieux de préciser votre niveau pour chaque langue étrangère. Celui-ci donne une bonne indication du type de tâches que vous êtes capable de réaliser. De manière générale, on distingue les niveaux suivants : 
 
  • Moyen
  • Satisfaisant
  • Bon
  • Courant
  • Langue maternelle
 
Votre langue maternelle est celle que vous avez acquise dès l'enfance, dans votre foyer. Vous parlez d'autres langues avec aisance et sans faire de fautes ? Indiquez dans ce cas un niveau « bon » ou « courant ». 
 
Lire, écrire et parler 
 
Il existe diverses compétences en langues étrangères. Il se peut par exemple que vous n'ayez aucune difficulté à lire l'espagnol, mais que vous ne le parliez pas couramment. C'est pourquoi il est conseillé de préciser votre niveau dans chaque compétence : lire, écrire et parler. Il s'agit de compétences tout à fait distinctes, et votre nouvel employeur potentiel saura ainsi à quelle fonction vous affecter. 
 
Par exemple, savoir parler une langue étrangère est très utile lorsqu'on doit entretenir des contacts avec des clients ou des collègues à l'étranger. Vous êtes bon en rédaction ? Vous pourrez alors établir des rapports et des comptes rendus dans cette langue étrangère, ou écrire des courriels à des partenaires à l'étranger. Si savoir lire une langue étrangère n'a rien de très impressionnant, cette compétence aussi peut s'avérer très utile. Votre patron saura qu'il peut compter sur vous pour traiter des informations données dans une langue étrangère. Ce qui vous donnera une petite longueur d'avance sur les autres candidats !
 

Pas assez de connaissances sur votre CV ? Ce n'est peut-être pas un problème.

Vous êtes enthousiaste à la lecture d'une offre d'emploi, mais vous craignez que ce job soit mission impossible en raison du manque de connaissances sur votre CV ? Deux bonnes nouvelles. Les diplômes sont de moins en moins pris en compte lors des entretiens d'embauche. Et deux : ces conseils vous permettront peut-être de mettre un pied dans la porte, même sans connaissances.

En lire plus

Voici comment faire une première bonne impression à votre recruteur

L'entretien avec votre recruteur constitue la première grande étape vers un emploi. C'est à ce moment-là que vous semez les graines d'un job génial ou d'une carrière florissante. La première impression est importante. Il permet au recruteur de savoir à qui il a affaire et d'évaluer avec précision le type d'emploi qui vous conviendra parfaitement.

En lire plus

Les quatre avantages d'un bon contact avec votre recruteur

Votre recruteur est votre assistant, votre coach. Il/elle connaît le marché, vous montre la voie à suivre et vous donne un petit coup de pouce pour obtenir le job. Votre recruteur fait la passe décisive et c'est vous qui marquez le but !

En lire plus

Les meilleures réponses aux questions embarrassantes posées durant les entretiens d'embauche

Lors d'un entretien d'embauche, vous voulez être perçu(e) comme une personne aimable, intelligente, enthousiaste et qui a de la répartie. De préférence pas trop nerveuse non plus, ce qui n'est pas simple lorsqu'on se trouve en terrain inconnu et qu'on est bombardé de questions. Inspirez profondément et réfléchissez à l'avance aux éventuelles réponses. Car chaque entretien d'embauche est différent, sans toutefois l'être réellement.

En lire plus