Nouvel article

Retour aux nouvelles

Quelle est la motivation d'un travailleur intérimaire ?

Emplois
Les travailleurs intérimaires sont plus d'un demi-million ; ils offrent donc une grande diversité de profils. Comment pourrait-il en être autrement ? Chacun a ses propres raisons de choisir un travail intérimaire. Toutefois, on peut distinguer cinq types. Le plus petit groupe est constitué de personnes à la recherche d'un emploi ou d'une expérience ; on peut les appeler les « aventuriers ». Il peut s'agir d'un emploi fixe, mais pas nécessairement, et l'argent ne les intéresse pas outre mesure. 
 
Les personnes qui recherchent des revenus d'appoint donnent un peu plus d'importance à la rémunération. Elles ne veulent pas non plus nécessairement un travail fixe, le plus important étant de maintenir le niveau de leurs revenus d'appoint. Les deux plus grands groupes sont les travailleurs cherchant de la stabilité (33 %) et les étudiants jobistes (35 %). 
 
L'idée selon laquelle les agences d'intérim sont prises d'assaut par des personnes sans emploi est totalement fausse. Quelque 46,3 % des intérimaires avaient un emploi avant de commencer leur travail intérimaire. Quelque 35 % d'entre eux suivaient une formation et seulement 14 % étaient à ce moment-là à la recherche d'un emploi. 
 
L'accessibilité d'une agence intérim se démontre par son activité de réactivation des chômeurs de longue durée. Parmi les intérimaires qui étaient sans emploi avant de commencer leur travail intérimaire, un sur quatre cherchait du travail depuis plus d'un an. Quelque 21 % d'entre eux n'avaient pas d'emploi depuis plus de six mois (mais moins d'un an). Quant aux 53 % restants, ils avaient connu une courte période de chômage (moins de six mois).
 
Votre entreprise connaît-elle les avantages du travail intérimaire ?

Pas assez de connaissances sur votre CV ? Ce n'est peut-être pas un problème.

Vous êtes enthousiaste à la lecture d'une offre d'emploi, mais vous craignez que ce job soit mission impossible en raison du manque de connaissances sur votre CV ? Deux bonnes nouvelles. Les diplômes sont de moins en moins pris en compte lors des entretiens d'embauche. Et deux : ces conseils vous permettront peut-être de mettre un pied dans la porte, même sans connaissances.

En lire plus

Voici comment faire une première bonne impression à votre recruteur

L'entretien avec votre recruteur constitue la première grande étape vers un emploi. C'est à ce moment-là que vous semez les graines d'un job génial ou d'une carrière florissante. La première impression est importante. Il permet au recruteur de savoir à qui il a affaire et d'évaluer avec précision le type d'emploi qui vous conviendra parfaitement.

En lire plus

Les quatre avantages d'un bon contact avec votre recruteur

Votre recruteur est votre assistant, votre coach. Il/elle connaît le marché, vous montre la voie à suivre et vous donne un petit coup de pouce pour obtenir le job. Votre recruteur fait la passe décisive et c'est vous qui marquez le but !

En lire plus

Les meilleures réponses aux questions embarrassantes posées durant les entretiens d'embauche

Lors d'un entretien d'embauche, vous voulez être perçu(e) comme une personne aimable, intelligente, enthousiaste et qui a de la répartie. De préférence pas trop nerveuse non plus, ce qui n'est pas simple lorsqu'on se trouve en terrain inconnu et qu'on est bombardé de questions. Inspirez profondément et réfléchissez à l'avance aux éventuelles réponses. Car chaque entretien d'embauche est différent, sans toutefois l'être réellement.

En lire plus