Nouvel article

Retour aux nouvelles

Pas de vacances légales ? D'autres recours sont possibles.

Législation
La perspective de quelques semaines de vacances donne des ailes à vos employés. Avoir tout le temps pour soi tout en continuant à percevoir son salaire, c'est un avantage dont profitent de nombreux travailleurs chaque année. Mais tous n'ont pas droit à ces vacances légales. Cela s'explique par le fait que les droits aux vacances sont constitués pendant l'année précédente. Vous n'avez pas encore travaillé pendant une année complète ou avez été sans emploi durant tout ou partie de l'année dernière ? Dans ce cas, il se peut que vous n'ayez pas ou peu de jours de vacances légales. Heureusement, d'autres recours sont possibles. 

Les vacances jeunes et les vacances seniors 
 
Ce système s'adresse spécifiquement aux jeunes diplômés et aux travailleurs plus âgés ayant connu une période de chômage ou de maladie d'au moins un an. Les vacances jeunes sont réservées aux jeunes de moins de 25 ans ayant travaillé pendant au moins un mois au cours de l'année précédente. Avec ce système, vous pouvez compléter vos vacances légales pour arriver à vingt jours. Pendant ces vacances, les revenus que vous percevez sont payés par les autorités ; vous ne touchez donc pas votre salaire habituel. La plupart du temps, ces revenus sont inférieurs à ceux que vous recevez quand vous travaillez cinq jours par semaine. Durant vos vacances, vous gagnerez 65 % de votre salaire brut. 
 
Les vacances européennes 
 
Les vacances européennes sont destinées aux personnes qui commencent ou recommencent à travailler. Dans ce système, vous vous constituez votre droit aux vacances pendant l'année des vacances. Pour y avoir droit, vous devez toutefois avoir travaillé pendant trois mois consécutifs ; c'est ce qu'on appelle la période d'amorçage. Après cette période, vous aurez déjà droit à cinq jours de vacances (à condition que vous travailliez habituellement cinq jours par semaine). Ensuite, pour chaque mois de travail, vous aurez droit à deux jours de vacances supplémentaires. Attention, ce système n'est valable que pendant votre première année de travail ; à partir de l'année suivante, vous aurez simplement droit à des jours de vacances légales. Sachez cependant que ces jours de vacances seront déduits l'année suivante de votre double pécule de vacances. Finalement, c'est bien vous qui payerez ces vacances. 
 
Congé sans solde 
 
Il peut arriver qu'un travailleur n'ait droit ni aux deux systèmes décrits ci-dessus, ni aux vacances légales. Si c'est votre cas, vous pouvez envisager de prendre un congé sans solde. À cet égard, vous devez bien vous concerter avec votre employeur, car votre contrat sera suspendu pendant la durée de votre congé. Ce qui peut avoir diverses répercussions. Ainsi, ces jours de congé ne seront pas pris en compte pour le calcul d'une allocation de chômage, et vous aurez droit à moins de jours de vacances l'année suivante. Il est également possible que des avantages extralégaux ne soient pas valables pendant votre congé. Vous pouvez perdre temporairement des avantages tels que votre voiture de société ou la prise en charge des frais de téléphone par l'employeur. Sachez donc qu'un congé sans solde coûte souvent davantage qu'on ne l'envisageait.

Comment mettre vos soft skills en avant dans votre CV et votre lettre de motivation

Pour bon nombre de personnes, un CV concerne surtout des faits concrets. Vous y énumérez toutes vos formations, vos diplômes et votre expérience professionnelle. Vous indiquez ainsi que vous possédez les connaissances et l’expérience nécessaires, mais vous avez bien plus à offrir !

En lire plus

Le bon job est un jeu d’enfants

Votre personnalité vous montre quels emplois vous conviennent. Une analyse des talents de base donne un aperçu de votre situation professionnelle, utile pour votre choix d'études ou de carrière.

En lire plus

Les bases de votre CV sont-elles au point ?

Quand on recherche un nouvel emploi, on entend souvent dire que son CV doit attirer l’attention. De nombreux candidats se lancent dès lors avec enthousiasme dans des programmes de design afin de créer un CV unique.

En lire plus

La bonne attitude à adopter pour réussir son entretien d’embauche

Un geste en dit parfois plus long qu’un millier de mots. C’est valable aussi lors d’un entretien d’embauche ; il est donc important de veiller à votre langage corporel. Les recruteurs surveillent d’ailleurs votre attitude, même inconsciemment. Tenez compte de ces conseils et votre langage corporel sera toujours parfait lors d’un entretien.

En lire plus