Nouvel article

Retour aux nouvelles

Pas de vacances légales ? D'autres recours sont possibles.

Législation
La perspective de quelques semaines de vacances donne des ailes à vos employés. Avoir tout le temps pour soi tout en continuant à percevoir son salaire, c'est un avantage dont profitent de nombreux travailleurs chaque année. Mais tous n'ont pas droit à ces vacances légales. Cela s'explique par le fait que les droits aux vacances sont constitués pendant l'année précédente. Vous n'avez pas encore travaillé pendant une année complète ou avez été sans emploi durant tout ou partie de l'année dernière ? Dans ce cas, il se peut que vous n'ayez pas ou peu de jours de vacances légales. Heureusement, d'autres recours sont possibles. 

Les vacances jeunes et les vacances seniors 
 
Ce système s'adresse spécifiquement aux jeunes diplômés et aux travailleurs plus âgés ayant connu une période de chômage ou de maladie d'au moins un an. Les vacances jeunes sont réservées aux jeunes de moins de 25 ans ayant travaillé pendant au moins un mois au cours de l'année précédente. Avec ce système, vous pouvez compléter vos vacances légales pour arriver à vingt jours. Pendant ces vacances, les revenus que vous percevez sont payés par les autorités ; vous ne touchez donc pas votre salaire habituel. La plupart du temps, ces revenus sont inférieurs à ceux que vous recevez quand vous travaillez cinq jours par semaine. Durant vos vacances, vous gagnerez 65 % de votre salaire brut. 
 
Les vacances européennes 
 
Les vacances européennes sont destinées aux personnes qui commencent ou recommencent à travailler. Dans ce système, vous vous constituez votre droit aux vacances pendant l'année des vacances. Pour y avoir droit, vous devez toutefois avoir travaillé pendant trois mois consécutifs ; c'est ce qu'on appelle la période d'amorçage. Après cette période, vous aurez déjà droit à cinq jours de vacances (à condition que vous travailliez habituellement cinq jours par semaine). Ensuite, pour chaque mois de travail, vous aurez droit à deux jours de vacances supplémentaires. Attention, ce système n'est valable que pendant votre première année de travail ; à partir de l'année suivante, vous aurez simplement droit à des jours de vacances légales. Sachez cependant que ces jours de vacances seront déduits l'année suivante de votre double pécule de vacances. Finalement, c'est bien vous qui payerez ces vacances. 
 
Congé sans solde 
 
Il peut arriver qu'un travailleur n'ait droit ni aux deux systèmes décrits ci-dessus, ni aux vacances légales. Si c'est votre cas, vous pouvez envisager de prendre un congé sans solde. À cet égard, vous devez bien vous concerter avec votre employeur, car votre contrat sera suspendu pendant la durée de votre congé. Ce qui peut avoir diverses répercussions. Ainsi, ces jours de congé ne seront pas pris en compte pour le calcul d'une allocation de chômage, et vous aurez droit à moins de jours de vacances l'année suivante. Il est également possible que des avantages extralégaux ne soient pas valables pendant votre congé. Vous pouvez perdre temporairement des avantages tels que votre voiture de société ou la prise en charge des frais de téléphone par l'employeur. Sachez donc qu'un congé sans solde coûte souvent davantage qu'on ne l'envisageait.

Belgique : malgré la crise sanitaire, la Flandre occidentale renoue avec l’emploi

Si la Belgique a subi la crise économique comme tout le monde, la Flandre occidentale s’en sort mieux que les autres. Après avoir passé péniblement les 5 % en 2020, le taux de chômage est en chute libre en 2021.

En lire plus

Tout ce que vous voulez savoir sur la profession de chef de projet

Les tâches du chef de projet sont multiples et même encore un peu plus nombreuses que celles du chef de chantier. Avant que nous vous expliquions la différence entre ces deux métiers, vous devez savoir qu'il faut une grande force de caractère pour assumer cette fonction : tous les regards seront tournés vers vous lorsqu'il y aura des décisions à prendre ou en cas de problème. Ces défis sont bien entendu compensés par un salaire attractif.

En lire plus

Chef de chantier : tout ce que vous devez savoir concernant cette profession

Le métier de chef de chantier est l'un des plus polyvalents du secteur de la construction. Il comporte de nombreuses tâches et suppose beaucoup de responsabilités. Ce job n'est donc pas fait pour tout le monde. Il requiert à la fois des connaissances, des compétences et une formation ciblée. Découvrez si vous répondez à ces critères ou ce que vous devez faire pour avoir une chance d'accéder un jour à cette fonction qui ne manque pas de défis.

En lire plus

Tout ce que vous voulez savoir concernant le métier de maçon

Vous voulez gagner votre vie en travaillant comme maçon ? Ce n'est pas une mauvaise idée. C'est l'un des nombreux métiers en pénurie dans le secteur de la construction. Trouver un emploi ne devrait donc pas être trop difficile, même si vous ne possédez pas de diplôme. De plus, ce métier ne paie pas mal surtout si vous vous spécialisez ou si vous obtenez une promotion, par exemple, au poste de contremaître. Il s'agit donc d'une option intéressante mais possédez-vous le profil adéquat pour exercer ce type de travail ? Lisez ce qui suit.

En lire plus