Nouvel article

Retour aux nouvelles

Les bonnes réponses aux 5 questions principales d’un entretien d’embauche

Postuler
Vous êtes parfaitement préparé pour votre entretien : votre CV est prêt et vous vous êtes suffisamment renseigné sur l’entreprise ou la fonction. Tout semble marcher comme sur des roulettes jusqu’à ce que l’on vous pose la question qui vous met dans l’embarras. Dans une recherche d’emploi, il y a un certain nombre de questions auxquelles vous ne connaissez peut-être pas toujours la bonne réponse. Pas de panique, nous vous indiquons ici ce que les managers RH aiment entendre.

Est-ce que vous vous voyez encore dans cette fonction d’ici 5 ans ?
 
Vous pensez sans doute que vous devriez répondre oui à cette question. Pourtant, dans la réalité ce n’est pas le cas. Les recruteurs veulent voir que vous êtes en quête de défis. Indiquez à votre interlocuteur que vous voulez apprendre de nouvelles choses et surtout que vous voulez progresser dans votre fonction. 
 
La réponse adéquate est donc la suivante : « Peut-être, oui, mais pour moi il est également important de voir comment je peux progresser et quelles opportunités l’entreprise peut m’offrir ».
 
Êtes-vous en discussion avec nos concurrents ?
 
L’honnêteté avant tout. Êtes-vous donc en discussion avec les concurrents de l’entreprise ? Dites-le en toute franchise. Montrez que vous avez de l’ambition et que vous tenez à travailler dans votre secteur. Il se peut d’ailleurs que vous ayez une préférence pour cette autre entreprise. 
 
La réponse adéquate est donc la suivante : « Oui, je veux saisir toutes les chances possibles dans ce secteur. » Ou « Non, car mon objectif est de travailler chez vous. »
 
Quels sont vos mauvais côtés ?
 
Il faut le reconnaître : vous avez de mauvais côtés. Ce n’est pas un problème, car tout le monde en a. Mais durant un entretien d’embauche, les managers RH veulent apprendre à vous connaître et donc vos défauts également. Soyez honnête, mais pas trop. Citez vos défauts et expliquez-les.
 
La réponse adéquate est donc la suivante : « Mon point faible est…, parce que... »
 
Quelles tâches vous plaisaient le moins ?
 
On vous interroge sur votre job précédent ? Ici aussi, soyez honnête. Expliquez clairement ce que vous aimiez le moins faire et pourquoi. Votre interlocuteur pourra se rendre compte de tout ce que vous avez appris dans votre job précédent.
 
La réponse adéquate est donc la suivante : « Il y avait certaines choses que je faisais avec moins de plaisir, parce qu’elles n’étaient pas assez stimulantes. »
 
Que changeriez-vous dans notre entreprise ?
 
À nouveau une question à laquelle il est préférable de répondre avec franchise. Aucune entreprise n’est parfaite, même aux yeux de son CEO. Il y a toujours de la place pour du changement et de l’innovation. Montrez que vous êtes disposé à réfléchir avec l’entreprise et que vous pourriez lui donner un élan innovant.
 
La réponse adéquate est donc la suivante : « J’ai quelques idées concernant l’innovation dans l’entreprise. »

Frapper la balle pendant votre entretien d'embauche

Être invité à faire une partie de tennis de table pendant un entretien d'embauche, c'est possible ! Ce procédé comporte en outre de nombreux avantages.

En lire plus

Vous n'avez pas de diplôme ? Jouez alors ces atouts.

Il n'est pas facile de postuler sans posséder le diplôme adéquat. Konvert vous donne conseils pour marquer des points, même si sans des bons papiers.

En lire plus

Le bon job est un jeu d’enfants

Votre personnalité vous montre quels emplois vous conviennent. Une analyse des talents de base donne un aperçu de votre situation professionnelle, utile pour votre choix d'études ou de carrière.

En lire plus

Comment mettre vos soft skills en avant dans votre CV et votre lettre de motivation

Pour bon nombre de personnes, un CV concerne surtout des faits concrets. Vous y énumérez toutes vos formations, vos diplômes et votre expérience professionnelle. Vous indiquez ainsi que vous possédez les connaissances et l’expérience nécessaires, mais vous avez bien plus à offrir !

En lire plus