Nouvel article

Retour aux nouvelles

Congé de maternité : ce que vous devez savoir sur le repos de maternité

Législation

Vous êtes enceinte ? Félicitations ! Plus la date d'accouchement approche, plus la tension augmente. C'est normal car votre vie va bientôt prendre une tout autre tournure. Vous allez heureusement avoir le temps de vous adapter à votre nouvelle vie de maman. Avant et après la naissance de votre enfant, vous avez droit à un congé de maternité et à un repos d'accouchement.

Toute femme enceinte a droit à un congé de maternité- Konvert
Vous avez droit à un congé avant et après la naissance de votre enfant.

Congé de maternité, qu'est-ce que cela signifie ?

Congé de maternité, repos d'accouchement, congé prénatal ; trois concepts qui font référence au congé auquel vous avez droit en tant que jeune maman avant et après la naissance de votre bébé. Durant ce congé, vous percevez une indemnité de maternité de la part de votre mutuelle.

Lisez également : Congés, plus de vingt jours de vacances par an

15 semaines de congé de maternité

Que vous travailliez ou pas, vous avez droit à un congé de 15 semaines en Belgique. Vous pouvez choisir quand vous prenez celui-ci.

  • Avant la naissance ('congé prénatal') : maximum 6 semaines. Vous êtes obligée de prendre au moins une semaine de congé prénatal.
  • Après la naissance ('repos d'accouchement') : au moins 9 semaines. Vous êtes également obligée de prendre ce congé.

Vous devez cesser de travailler une semaine avant la date présumée de l'accouchement. Vous pouvez reporter les autres semaines (max. 5 donc) après l'accouchement. Après la naissance de votre enfant, vous pouvez donc rester maximum 14 semaines chez vous.

Si vous avez accouché de jumeaux, le règlement est différent. Dans ce cas, le congé de maternité dure 17 semaines. Maximum 8 semaines avant la naissance et minimum 9 après la naissance.

Vous pouvez également allonger votre repos d'accouchement en prenant un congé parental. Lisez ici en quoi consiste le congé parental.

Femme enceinte devant écran d’ordinateur attend congé de maternité avec impatience | Konvert

A faire en priorité

Vous êtes enceinte ? Vous devez en informer deux instances : votre employeur et votre mutuelle. Remettez tout d'abord à votre employeur une attestation sur laquelle figure la date présumée de l'accouchement et ce, au plus tard sept semaines avant l'accouchement. A partir de ce moment-là, vous êtes protégée contre le licenciement.

Vous êtes enceinte ? Vous devez en informer deux instances : votre employeur et votre mutuelle.

Pour avoir droit à une indemnité de maternité, vous devez ensuite contacter votre mutuelle à laquelle vous transmettez une attestation d'incapacité de travail.

Enceinte et sans emploi ?

Vous avez également droit à un congé de 15 semaines. Prévenez le service de l'emploi (ONEM) le plus rapidement possible. Certaines mutuelles demandent directement les informations à l'ONEM.

Le crédit-temps engendre souvent du stress chez les collègues

Vous prenez un crédit-temps pour relaxer, mais les collègues. Les interruptions de carrière engendrent souvent du stress et une charge de travail élevée.

En lire plus

Exercer une activité complémentaire le week-end ? Voici comment tirer le maximum de profit de votre job de week-end

Il existe différentes façons de gagner quelques euros de plus le week-end. Vous avez envie de sauter le pas ? Lisez d'abord nos conseils.

En lire plus

Travailler comme intérimaire ? N'hésitez pas !

Un job intérimaire revêt encore trop souvent une connotation négative. Il offre pourtant de nombreux avantages et les intérimaires sont très demandés.

En lire plus

Les chèques-formation : en avez-vous déjà entendu parler ?

Vous travaillez et vous voulez suivre une formation en dehors des heures de travail ? Les chèques financeront (partie) du minerval et du matériel de cours.

En lire plus